Tambours du Bronx
annonces musiciens plan concert cherche groupes pour concerts, agenda musical, cherche concerts

Annonces musiciens et groupes de musique,
Cherche groupes pour concerts

google +1
PLAN CONCERT
google +1
recherche sur plan concert .com
Installez la Toolbar de planconcert
agenda concert
webradio plan concert
Lundi 11 Décembre 2017 > 53 plans concerts, 26756 membres, 21245 pages artistes, 38 concerts à venir
agenda musique


Chronique Shoot me again - First EP Three Distraught Monkeys

END REALITY image
Three Distraught Monkeys (Autoproduction)


À l’origine END REALITY devait être un groupe de Death Metal technique. Les membres du groupe ayant incorporé progressivement des éléments plus variés comme le Jazz, le Hard Core et le Prog Rock, on se retrouve face à une formation qui explose les barrières.

Three Distraught Monkeys est le premier EP du groupe. Composé de 5 titres, il aura vite fait d’emballer ou d’agacer. Il faut, en effet, aimer se torturer les méninges pour entrer dans les compositions du groupe. Celui qui préfère une musique plus linéaire et directe sera déçu par l’approche.

Pourtant derrière ses structures complexes, les changements de rythmes et de registres, END REALITY ne manque nullement d’agressivité. Si la première plage peut paraître trompeuse et quelque peu décalée, la suite n’hésitera pas à forcer les portes à coups de riffs énormes et de vocaux bien brutaux. Les qualités techniques de chaque musicien permettent au groupe français de jongler d’un style à l’autre avec beaucoup d’aisance là où nombres de formations se seraient casser magistralement la figure. Ainsi le chant par exemple, est capable de sauter des growls death, à un chant clair ou à des vocaux tout en puissance.

Changements et variations sont donc les mots d’ordre des Lillois. Attention toutefois au dosage, le risque d’en faire de trop et de sombrer dans le démonstratif pourrait guetter la formation. Sur un EP, END REALITY a heureusement su conserver une forme de cohérence, mais il n’est pas certain que sur la durée d’un album, le groupe n’en aurait pas trop mis. On est parfois à la limite, et elle peut s’avérer mince. Il est donc conseillé à cette formation prometteuse de ne pas perdre de vue sa ligne de conduite sous prétexte que les musiciens seraient capables de bien des prouesses. Le « trop » peut devenir très vite l’ennemi du bien.

Posté le 15/03/2011 par End reality
End reality

End reality
pub
plan concert
reseaux
Ajouter cette page à mon reseau favori
Facebook cette page
Digg
myspace
twitter
Stumbleupon
Mixx
linkedIn

 
Annuaire pro de la musique 
codes promo et coupons de rédution
Hit-Parade des sites francophones Écrire à l'envers sur facebook  
   

Retrouvez les plans concerts en temps réel sur Facebook...

Inscription